Spectacle Holiday On Ice - Supernova - report à Lille du 7 au 9 avril 2023

Zoom sur l'artiste

Plus d'infos sur le spectacle Holiday On Ice - Supernova - report à Lille

HOLIDAY ON ICE - SUPERNOVA - ZENITH ARENA LILLE

Le spectacle initialement prévu le 11 février 2022 à 20h00 est reporté au 07 avril 2023 à 20h00
Le spectacle initialement prévu le 12 février 2022 à 14h00 est reporté au 08 avril 2023 à 14h00
Le spectacle initialement prévu le 12 février 2022 à 17h30 est reporté au 08 avril 2023 à 17h30
Le spectacle initialement prévu le 13 février 2022 à 14h00 est reporté au 09 avril 2023 à 14h00
Le spectacle initialement prévu le 13 février 2022 à 17h30 est reporté au 09 avril 2023 à 17h30

Les billets restent valables, les remboursements sont acceptés

Parce qu'il ne fait pas bon vivre ces temps-ci sur notre bonne vieille Terre, Holiday on Ice vous invite cette année sous des cieux plus cléments, vers un incroyable voyage aux confins de la galaxie. Fini le confinement dans des espaces réduits, SUPERNOVA, le dernier opus d'Holiday on Ice revient en France, après 2 ans d'absence pour vous ouvrir en grand les

portes de son monde d'après, un monde surprenant, haut en couleurs où chaque planète

visitée, chaque habitant étrange rencontré vous convie à la fête...

Avec SUPERNOVA, retrouvez la magie d'Holiday on Ice, le spectacle sur glace le plus populaire du monde en tournée dans toute la France. Et comme nos 330 millions de spectateurs, petits et grands, laissez-vous conquérir par les plus grands patineurs artistiques

dans une succession de décors éblouissants, d'images 3D et de costumes toujours aussi somptueux.

Nous vous attendons avec impatience !

« Dans une série de décors flashy et d'images 3D éblouissantes, les tableaux se succèdent à vive allure, mêlant défilé de marionnettes de glace, cascades, acrobaties au mât pendulaire et aériennes. Le tout émaillé de pirouettes sautées, de doubles piqués, de spirales vertigineuses et de kick-lines parfaitement maîtrisées. Le spectaculaire de chaque tableau n'affaiblit pas la ligne dramatique de cette ode crépusculaire à la vie... » Télérama